L’Aveyron, terre d’accueil naturelle d’une industrie durable et verte

Situé au sein de l’une des régions françaises les plus investies dans le développement durable, l’Aveyron fait partie des départements qui œuvrent activement au verdissement des diverses industries nationales. Régulièrement, le secteur voit apparaître des entreprises aux projets innovants, attirées par l’engouement départemental. L’occasion pour nous faire un point sur ces initiatives « vertes » locales et sur ce qui les a amenées à s’implanter sur les terres aveyronnaises.

Viaduc de Millau, la plus haute pile de pont du Monde, dans le sud du département de l’Aveyron

Un département engagé dans le développement durable

En véritable acteur de l’industrie verte, l’Aveyron ne se contente pas de suivre le mouvement. Il se présente plutôt comme un moteur du changement en soutenant ses entreprises, en améliorant sa production d’énergie et en favorisant l’économie locale et circulaire. Découvrons ensemble ce qui fait de ce département un pilier du développement durable en France.

Leader de la transition énergétique

Dans la création des énergies renouvelables, l’Aveyron est sur tous les fronts. À lui seul, le département génère 10 % de l’hydroélectricité française. Le parc éolien de Salles-Curan figure parmi les plus étendus au niveau national, tandis que l’équipement photovoltaïque aveyronnais se classe en tête de la production en Occitanie.

Le bois est aussi une ressource très présente dans le département, qu’il couvre sur plus de 290.000 ha. Ainsi, les différents acteurs du changement n’hésitent pas à le valoriser, pour créer de nouveaux systèmes. C’est le cas de la chaufferie de Saint-Affrique qui utilise 86 % de plaquettes forestières provenant de fournisseurs locaux (moins de 50 km), pour procurer de l’eau chaude à une trentaine de bâtiments privés et publics.

L’Aveyron travaille également au développement de la méthanisation, afin de mettre en place la valorisation énergétique des déchets organiques. En effet, ce procédé de « recyclage » permet de créer des biogaz, employés pour produire de l’électricité, mais aussi des biocarburants.

Espace majeur de l’agriculture biologique française

Intégré dans la région la plus « bio » de France, l’Aveyron se classe deuxième des départements français en matière de surface biologique, juste après le Gers. Selon les chiffres 2018 de l’Agence bio, le département compte plus de 70.000 ha certifiés ou en conversion. La majorité des terres sont utilisées pour cultiver des fourrages. En 2017 déjà, la moitié des fruits et légumes produits localement étaient issus de la culture biologique.

Les agriculteurs aveyronnais sont particulièrement engagés dans la préservation environnementale et se veulent « force de proposition » sur de nombreux sujets, notamment la valorisation agronomique et énergétique des déchets. Ainsi, divers collectifs ont vu le jour dans le département comme celui de Centrès Méthanisation. Cette société à gouvernance coopérative a pour objectif de participer au changement, en aidant à la production de biogaz via la méthanisation, mais surtout en permettant le recyclage des déchets agricoles et en réduisant l’utilisation des engrais chimiques grâce à l’épandage.

Sensibilisation, aides financières et récompenses

Si l’Aveyron est si dynamique en matière d’entrepreneuriat, c’est avant tout grâce au département et à la région qui soutiennent fortement les initiatives favorables à la transition écologique. Ainsi, de nombreux appels à projets sont régulièrement lancés pour inciter les créatifs à trouver de nouvelles solutions « vertes ». Au niveau régional, on peut par exemple citer « No Watts », qui encourage les programmes de construction durable ou de rénovation énergétique.

Le « passage au vert » ne se fera pas sans communication, l’Aveyron l’a bien compris et organise fréquemment des journées de sensibilisation et de promotion pour les secteurs écologiques. Pour favoriser l’essor de son industrie verte, le département a même mis en place une page spécifique pour les emplois dans l’écoactivité sur laveyronrecrute.com.

Diverses cérémonies récompensent également les entreprises locales, comme « L’Aveyron des Champions », qui possède une catégorie dédiée au développement durable, ou encore le « Prix départemental de l’Environnement ».

Les acteurs de l’industrie verte aveyronnaise

L’économie verte est sans cesse en quête de projets innovants, visant à améliorer les systèmes actuels ou à en inventer d’autres. Découvrons ensemble ceux qui œuvrent pour le développement durable en Aveyron. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’industrie écologique et ses perspectives, rendez-vous sur Industriel.net.

Entreprises récompensées par le Prix du développement durable de L’Aveyron des Champions

Organisé chaque année depuis 2011, L’Aveyron des Champions encourage des initiatives locales, avec un prix dédié aux projets écologiques. Retrouvez ci-dessous un panel des lauréats, toujours actifs dans le département.

Aurore Market : la boutique en ligne biologique et solidaire

L’entreprise innove par son système d’adhésion : pour 60 €/an, vous pouvez bénéficier de réductions allant jusqu’à 50 %. Grâce à votre engagement, vous permettrez également à une famille à faible revenu de devenir adhérente à son tour.

Le T-shirt Propre : le textile éthique et écoresponsable

Cette enseigne est une histoire de famille ! Créé par un frère et une sœur, le T-shirt Propre propose des hauts confectionnés en France par des artisans locaux, à partir de coton biologique ou de vêtements recyclés.

Carré de vie : un habitat modulable

Avec son esthétique design et sa conception éco responsable, cette construction de bois séduit au premier coup d’œil. Respectueuse de l’environnement, elle s’adapte aussi bien à la terre qu’à l’eau et permet de réaliser des économies d’énergie et de ressources (panneaux solaires, récupération d’eau…).

Laboratoire Nutergia : la santé au naturel

L’entreprise, lancée à Capdenac, produit des compléments alimentaires sans OGM ni substances dopantes. Ces derniers sont réalisés à partir de végétaux issus de cultures biologiques ou de plantes sauvages non menacées et locales.

SOBAC : une agriculture durable

Les engrais naturels de SOBAC améliorent la santé des sols. L’entreprise produit également des fourrages, œuvrant ainsi pour une alimentation plus saine des animaux d’élevage.

Boissière et Fils : le travail du bois

Cette menuiserie engagée dans la préservation des ressources énergétiques a d’ailleurs participé à la réalisation du « Carré de Vie ».

Groupe Burlat : l’impression « verte »

Présent en Aveyron depuis plus de 35 ans, le groupe Burlat propose des solutions de communication éco responsables aux entreprises.

Sociétés phares

Découvrons ensemble quelques-uns des piliers de l’industrie verte en Aveyron.

SNAM : leader du recyclage

Véritable fierté régionale, SNAM est reconnu comme un acteur majeur du recyclage des batteries usagées au niveau européen. La société collecte et traite les déchets contenant des métaux lourds et provenant d’importantes entreprises internationales.

Le Moulin du Pivert : la biscuiterie bio

Cette biscuiterie est restée une affaire de famille pendant trois générations, avant de passer aux mains d’une nouvelle maisonnée. Leur histoire, commencée dans les années 40 avec l’achat d’un moulin à eau, prend une tournure écologique dans les années 70 où, en véritable précurseur, le Moulin du Pivert s’est lancé dans la création de farine biologique.

Le Moulin du Pivert a mis en place un refuge LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) au sein de sa biscuiterie Bio

Soud’étain : fonderie et recyclage

L’entreprise est notamment spécialisée dans le recyclage des feuilles d’étain et la fabrication de pièces anticorrosion pour les bateaux, et les structures portuaires.

Braley : un engagement multiple

Braley est une société active sur tous les fronts : production d’énergie, traitement des déchets, ou encore transports et locations écologiques.

Autres initiatives vertes en Aveyron

Que ce soit dans le domaine de l’alimentation, du BTP, des cosmétiques ou encore de l’artisanat d’art, le département regorge de nombreuses entreprises ayant pour valeur l’amélioration de notre mode de consommation. Voici une liste non exhaustive d’autres projets qui ont marqué l’évolution de l’industrie verte en Aveyron :

  • Les Loco-motivés : boutique d’alimentation en ligne, locale
  • La Ligne Bleue Écologique (LBE) : alternatives aux produits chimiques
  • Naturae Bioty : cosmétiques naturels
  • Laboratoire du Haut Ségala : soins et cosmétiques biologiques
  • Au Fil de Laine : literie artisanale
  • La Maison Éco Naturelle : matériaux écologiques
  • Éco Logique Énergie : rénovation énergétique
  • La ferme les Mamours : vente directe de produits de la ferme, naturels et faits-maison
  • Écocamping et écogites…
Le joli village d’Estaing dans la vallée du Lot

En Aveyron, l’industrie verte ne cesse de se développer, encouragée par les institutions locales. D’ici 2025, le département s’est fixé plusieurs objectifs écologiques à atteindre pour améliorer tous les secteurs : du recyclage des déchets, en passant par les énergies renouvelables, jusqu’au traitement des eaux usées. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *