Tout connaître sur le phalanger volant

Le phalanger volant est un marsupial que beaucoup ne connaissent pas, mais que certains veulent adopter. C’est un animal mesurant environ 30 centimètres et ne pesant que 80 g à 150 g. Le phalanger volant est un petit animal qui peut se tenir dans la paume des mains. Son corps est recouvert de fourrure touffue de couleur grise. Son dos est doté d’une trace noire s’allongeant jusqu’à son museau. Le phalanger volant doit son nom à deux membranes qui relient ses pattes de chaque côté de son corps, lui permettant d’entamer un vol plané d’un arbre à un autre en s’étendant. Le phalanger volant possède une longue queue effilée avec laquelle il peu enrouler des objets pour les transporter. Toutefois, sa queue n’est pas préhensile pour lui permettre de s’accrocher à un arbre.

Son visage est dominé par de grands yeux ronds, généralement de couleur noire. Seulement, une variété, l’Albinos, a des yeux rouges. Il a de longues oreilles dépourvues de poils qui lui permettent d’entendre les moindres bruits faits par les insectes ou ceux des prédateurs, comme son ouïe est très développée. Le phalanger volant dispose de 38 dents parmi lesquelles six incisives supérieurs et deux sur la mâchoire inférieure lui servent à percer les écorces des arbres. Le phalanger volant vit entre 4 et 7 ans dans la nature, mais sa longévité peut s’étendre jusqu’à 10 à 15 ans quand il est en captivité.

Le phalanger volant, un animal exotique surprenant

Le phalanger volant est originaire de la côte australienne et de la Nouvelle-Guinée, mais certaines populations évoluent en Indonésie. Il se concentre sur les zones forestières de cette partie de l’Océanie et se constitue un abri dans les arbres. Il peut se trouver dans les forêts tropicales, dans les régions internes sèches ou dans les forêts riches en biodiversité longeant la côte. Le phalanger volant ne descend de son arbre que très rarement, puisqu’il se déplace en effectuant des vols planés.

Le phalanger volant peut entamer des sauts de très longues distances en déployant ses membranes qui lui servent d’ailes. Il peut ainsi effectuer jusqu’à 50 mètre de vol plané entre les arbres. Le phalanger volant est plus actif la nuit et préfère la sieste le jour. Cet animal territorial n’accepte pas l’intrusion d’un nouvel individu dans son lieu de vie. Cependant, il vit en groupe de 5 à 10 individus dans lequel le lien social est très privilégié qu’il supporte mal la solitude.

le phalanger volant avec ses petits
Le phalanger volant

Le phalanger volant dans son quotidien

Le phalanger volant est un animal omnivore qui apprécie particulièrement la résine et la sève des arbres. Grâce à ses incisives, il arrive à trancher les écorces pour y puiser ces substances. Il est également un grand amateur de nectar et de pollen dans lesquels il puise sa ration quotidienne en glucide. Le miel et la gomme d’acacia sont les aliments auxquels le phalanger volant est très friand. Le phalanger volant remplit ses repas quotidiens en insectes et en consomme plusieurs pour constituer ses besoins en acides aminés.Le phalanger volant possède aussi un odorat et un goût très développés, c’est ainsi qu’il reconnaît les fruits et légumes qu’il consomme.

Le phalanger volant est un animal qui peut émettre plusieurs types de cris pour se communiquer entre eux. Il peut adopter des aboiements comme il peut aussi produire plusieurs sifflements. Cependant, le phalanger volant adopte un moyen de communication qu’il utilise fréquemment : la diffusion d’odeurs chimiques qui lui sont propres. Le phalanger volant mâle diffuse régulièrement une odeur qui lui est personnelle pour marquer son territoire et pour reconnaître les siens. Cette odeur constitue des informations comme l’état de santé de l’individu et le rang social de l’individu dans la communauté.

Essentiellement, un groupe se compose d’un mâle pour quatre femelles ainsi que leurs progénitures. Un groupe ne peut se composer que d’un seul mâle, les jeunes mâles qui ont atteint leur maturité sont congédiés du groupe pour en former un avec les femelles d’un autre groupe. Aucun adulte n’est aussi intégré dans le groupe pour constituer un nouveau membre. Le mâle peut limiter son territoire et celui de son groupe jusqu’à 2 hectares. Le phalanger volant mâle protège également les arbres sur lesquels il puise ses nourritures.

Seul le mâle dominant peut s’accoupler avec les femelles du groupe. Il entame sa séduction au moment où les femelles sont en chaleur. Au bout de 15 à 17 jours de gestation, la femelle peut donner naissance à un ou deux petits. Les petits phalangers volants ne pèsent que 0,2 gramme à leur naissance et se nichent dans la poche de leur mère pendant un bon moment jusqu’à 74 jours. Le bébé phalange volant restera ainsi accroché à la mamelle de sa mère. Avant d’atteindre son indépendance, le bébé phalanger volant s’accrochera au dos de sa mère et investira encore le nid entre 110 et 120 jours.

Généralement, le phalanger volant atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 8 à 12 mois chez la femelle et entre 12 et 15 mois chez le mâle.

Des caractéristiques propres au phalanger volant

Le phalanger volant a des particularités qui les distinguent des autres animaux de la même famille, à savoir :

Une attirance pour le sucre :

Il adore particulièrement le sucre. Le phalanger volant est appelé « sugar glider » ou planeur sucré pour cette passion pour le sucre. Toutefois, il est à noter que seul le sucre naturel offert par les fruits, le miel ou les sèves est adapté à leur organisme. Le phalanger volant a un besoin quotidien en sucre, mais sa digestion n’est pas adaptée à certains fruits, notamment la pamplemousse pour sa forte acidité. Il n’est pas non plus un animal auquel la noix et la noisette peuvent constituer de nourriture.

Une sociabilité accrue :

Le phalanger volant est un animal convoité pour l’adoption. Il apprécie particulièrement la compagnie et, en captivité, il se déprime très vite dans la solitude.

Un penchant pour la chaleur de la poche :

Avec sa petite taille, le phalanger volant peut se glisser aisément dans un endroit douillet et chaud. Comme le kangourou, il apprécie particulièrement la poche de sa mère. Il est donc tout à fait naturel de le trouver bien niché dans une poche pour ceux qui en adoptent. Dans un milieu qui est aménagé pour leur survie, il est possible de rencontrer des petits se promenant avec leur mère en étant bien chaud dans la poche.

Une capacité à faire de grands vols planés :

Le phalanger volant est un animal doté d’une faculté de voler avec ses ailes de peau. Il peut alors réaliser un saut de plus de 50 mètres, d’un arbre à un autre, un vrai exploit digne d’un athlète.

Un attrait  pour l’amusement :

Il est important de savoir que le phalanger volant consacre la majeure partie de sa journée à la sieste et apprécie les jeux de sauts dans les arbres la nuit. Il a besoin d’un grand espace pour pouvoir évoluer ainsi. Pour ceux qui aimeraient le voir dans son quotidien, le parc est l’endroit idéal pour pouvoir l’apprécier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *